SCPI Duflot : vers une majoration de la réduction d’impôt ?

Proposer une défiscalisation plus intéressante pour motiver les investisseurs, voilà le pari sur lequel semble s’engager la ministre du Logement Cécile Duflot et Bercy. Afin de rendre l’achat de parts de société civile de placement immobilier (SCPI) sous régime Duflot plus attractif, le gouvernement envisage de « doper » la réduction d’impôt du Duflot (18% du montant de l’investissement) d’un point supplémentaire par an, ce jusqu’à trois années supplémentaires. L’avantage fiscal serait alors porté à 21%, étalé sur 12 ans.

Selon le ministère du Logement, le gonflement de l’avantage fiscal accordé aux détenteurs de parts de SCPI serait bien une piste explorée par le gouvernement pour redynamiser l’investissement dans le logement. De plus, il s’agit d’un argument supplémentaire pour attirer les investisseurs vers le Duflot. Cependant, en termes de construction de logements, l’impact devrait être faible quoi qu’il arrive : dans leurs meilleures années, les SCPI Scellier ont permis la construction d’environ 5.000 logements neufs par an, très loin des 40.000 logements attendus dès cette année en Duflot.

Pour autant, une telle hausse de l’avantage fiscal serait bienvenue pour le petit monde des SCPI fiscales. En effet, avec un avantage fiscal limité à 13% en 2012, les SCPI Scellier, au nombre de 8 l’an dernier, ont collecté seulement 82 millions d’euros contre 623,9 millions en 2011 et 919,6 millions en 2010.