PEL : plus que quelques jours avant la baisse des taux !

A compter du 1er février, la rémunération du PEL (plan d'épargne logement) sera revue à la baisse pour atteindre les 2% bruts.

Aujourd'hui, le PEL rapporte 2,5% bruts, soit un taux net de 2,11% (qui sera donc ramené à 1,69% à compter du 1er février). 

Dans ces conditions, faut il ouvrir d'urgence un PEL si vous n'en avez pas ? Tout dépend de votre objectif.

Si vous avez besoin d'une épargne "garantie" et accessible, alors oui

Aujourd'hui, les taux d'intérêt du livret A ne sont plus que de 1%. Les performances en 2014 des contrats d'assurance-vie en euros ont rapporté en moyenne 2,5% bruts, avec des conditions de détention plus contraignantes que le PEL. Donc si vous envisagez le PEL comme un produit d'épargne, souscrivez avant le 1er février.

Si vous avez un projet d'achat immobilier à moyen terme, alors pas forcément...

LE PEL vous permet de prétendre à un prêt immobilier à un taux défini lors de la souscription du contrat. Or, ce taux d'intérêt devrait baisser de manière significative à partir du 1er février et passer de 4,20 % à 3,20 %. D'ici 4 à 5 années, il est fort à parier que nous ne connaîtrons plus les taux historiquement bas actuels et la promesse d'un taux à 3,20% devrait devenir alléchante. Donc, si vous envisagez de devenir propriétaire à moyen terme, mieux vaut attendre le 1er février pour souscrire un PEL.