Défiscaliser en loi Pinel via une SCPI, c’est désormais possible

Depuis le 1er septembre 2014, il est possible de défiscaliser en loi Pinel via une SCPI (on parle de SCPI fiscale). Une formule intéressante pour les investisseurs qui souhaitent diversifier leurs placements, investir dans la pierre sans les problématiques de gestion associées ou avec un ticket d’entrée beaucoup plus faible qu'un achat immobilier en direct.

Investir dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI), c’est acquérir des parts d’une société qui détient des biens immobiliers et en assurent la gestion à votre place. Dans le cadre d’une SCPI Pinel, la SCPI investit pour le compte des épargnants dans des logements neufs,en respectant toutes les conditions imposées par la loi.

Souscrire au capital d’une SCPI Pinel vous ouvre les mêmes droits de réduction d’impôts que si vous achetiez un logement neuf en direct (ce qui n’était pas le cas avec les SCPI Duflot).

Votre réduction d’impôt s’élève à :

  • 12% du montant investi dans la SCPI, si vous conservez vos parts pendant 6 ans (dans la limite de 36 000 €)
  • 18% du montant investi dans la SCPI, si vous conservez vos parts pendant 9 ans (dans la limite de 54 000 €)
  • 21% du montant investi dans la SCPI, si vous conservez vos parts pendant 12 ans (dans la limite de 63 000 €)

La première SCPI Pinel a été lancée auprès des partiuliers : la SCPI Urban Vitalim. Elle propose une souscription sur 12 ans, pour une réduction d’impôt de 21%.

  • Prix d’une part : 500€ (dont 72 € de frais de souscription)
  • Nombre minimum de parts: 10