Défiscalisation Outre-mer : des changements à venir ?

Les dispositifs de défiscalisation ultra-marins sont-ils arrivés en bout de course ? La question se pose, chez les parlementaires tout comme au Palais de l’Elysée. Car si François Hollande a assuré que « pas un euro » ne manquera au soutien de l’économie ultra-marine, la défiscalisation est remise en cause. Selon les termes employés par le chef de l’Etat, il faudrait trouver un « dispositif plus efficace »…

La motivation principale derrière cette remise en cause est bien évidemment budgétaire : il faut réduire les déficits publics et des dispositifs comme le Duflot Outre-mer et sa réduction d’impôt de 29% (contre 18% en métropole) sont pointés du doigt comme étant des gouffres financiers pour l’Etat, ne profitant en définitive qu’à quelques contribuables fortunés voulant réduire leur imposition.

Pourtant, le débat n’est pas tranché sur la question. De nombreuses voix affirment au contraire que les dispositifs d’incitation fiscale à l’investissement constituent un véritable moteur de la construction de logements et de l’économie ultra-marine. Les débats de préparation du Budget 2014, prévus cet été, devraient à ce titre être animés…

D’après l’AFP, l’Elysée assure qu’un dispositif de soutien à l’investissement restera en place mais que la défiscalisation « telle qu’elle existe » ne devrait pas être conservée. En attendant de connaître les nouvelles incitations fiscales (ou non) à l’investissement Outre-mer, il n’est pas encore trop tard pour profiter des dispositifs existants…