Assurance-vie : fonds en euros ou unités de compte ?

Fonds en euros ou unités de compte ? Unités de compte ou fonds en euros ? Une question que se posent peu les Français qui ont tendance à privilégier la stabilité des contrats d’assurance vie investis en fonds en euros.

Selon le onzième sondage annuel mené par le Cercle des épargnants sur l’épargne et la retraite, 6% des personnes interrogées ont l’intention de souscrire un contrat de ce type, un chiffre en hausse de un point par rapport au précédent sondage. A l’inverse, les intentions de souscription de contrats investis en unités de compte, c’est-à-dire sous formes d’actions, n’atteignent que 4%, soit le même niveau que celui observé début 2012. Les contrats en unités de compte sont moins sécurisés car ils présentent une dose de risque supplémentaire, la valeur des actions investies dans le contrat pouvant chuter au cours de l’année. Evidemment, cela signifie également que ces contrats d’assurance vie peuvent s’avérer plus rémunérateurs en définitive…

Illustration de la différence fondamentale entre ces deux types de contrats d’assurance vie : en 2012, les contrats investis en euros ont présenté un rendement se situant entre 2,80 et 2,90%, en baisse par rapport à 2011 (3% en moyenne). En ce qui concerne les contrats en unités de compte, la performance moyenne présentait un rendement de 12,5%, bien supérieurs aux fonds en euros. En revanche, ils ont enregistré une perte de 7% en 2011…