Le Perco

 

  • PERCO = Plan d'Epargne Retraite Collective
  • Contrat d'épargne disponible en entreprise
  • Pour un complément de revenu disponible à votre retraite dans des conditions fiscalement avantageuses

Pour assurer vos vieux jours, pourquoi pas un contrat d’assurance ? Le PERCO, ou plan d’épargne retraite collectif, vous propose la possibilité de cotiser via des versements réguliers, pour toucher une rente viagère une fois à la retraite. Ce plan d’épargne se réalise dans votre entreprise et l’employeur peut abonder (donner des primes) à vos dépôts. Vous avez ensuite le choix de toucher une rente pour votre retraite ou bien l’ensemble de votre capital. Vos cotisations sont soumises à la CSG et la CRDS, après un abattement de 3%.

La souscription

La création d'un PERCO est décidée par un accord collectif dans l'entreprise. Plusieurs entreprises peuvent s'associer pour en créer un. Chaque salarié est libre d'y souscrire ou non. Il faut cependant avoir plus de trois mois d'ancienneté. Trois types d'investissement doivent être proposés au salarié, offrant divers rendements. L'épargne peut aussi être placée en bourse.

Les versements

Ils ne doivent pas dépasser un quart du salaire brut annuel. Ce plafond n'entre pas en compte lors de transfert de somme d'un PEE (plan d'épargne entreprise) ou d'un PEI (plan d'épargne interentreprises).

Un ancien salarié peut continuer à verser des sommes sur le PERCO, sauf si sa nouvelle entreprise en possède un. Les frais de gestion sont à sa charge et non à celle de son ancien employeur.

L’abondement

Votre employeur peut verser un complément à votre épargne : c’est l'abondement. Il ne peut dépasser trois fois la contribution du salarié et est limité à 5.656,32 euros. Les anciens salariés ne peuvent pas en bénéficier.

Profiter de l'argent avant la retraite

Dans certains cas, vous pouvez profiter de votre capital avant votre retraite : si vous achetez pour la première fois une résidence principale, en cas de surendettement, afin d'épurer les dettes. Si vous perdez vos droits au chômage, vous pouvez débloquer cette épargne, tout comme en cas d'invalidité (vous, votre conjoint ou vos enfants).