Vos questions sur le Nue propriété

A quoi sert la nue-propriété si je ne peux pas jouir du bien immédiatement ?

 

En investissant en nue-propriété, le bien immobilier est démembré entre le nu-propriétaire et l’usufruitier. Le nu-propriétaire ne peut occuper les lieux ou percevoir de revenus locatifs, ce que peut faire l’usufruitier, qui est le plus souvent un acteur institutionnel. Pourquoi alors investir en nue-propriété ?

En réalité, la situation de nu-propriétaire est uniquement temporaire. A terme du délai de démembrement, il reprend la pleine propriété du bien de plein droit. Ce délai est généralement fixé entre quinze et vingt ans. Après quoi, le bien immobilier acquis avec une décote de l’ordre de 30 à 40% appartient au nu-propriétaire qui peut en disposer comme bon lui semble : il peut y vivre, le louer selon ses termes ou bien le vendre.

De plus, toutes les charges d’entretien, de location ainsi que la gestion quotidienne du bien incombe à l’usufruitier, qui en retour peut percevoir les revenus locatifs. Mais il doit se charger de trouver lui-même les locataires et de l’encaissement des loyers, ainsi que du paiement de la taxe foncière. Pendant ce temps, le nu-propriétaire attend… en laissant son bien prendre de la valeur au fil des années tout en étant assuré de le récupérer au terme du délai de démembrement, en parfait état qui plus est car remis à neuf par le bailleur professionnel. De plus, il n’a aucune charge fiscale supplémentaire à assumer, y compris sur la décote dont vous profitez à l’achat du bien. Enfin, vous pouvez déduire vos intérêts d’emprunts de vos autres revenus fonciers.

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel