Vos questions sur le Malraux

A qui s'adresse le Malraux ?

 

La loi Malraux : pour les amoureux des belles pierres... et les contribuables fortunés

Amoureux des belles pierres à la recherche d’un puissant outil de défiscalisation, le dispositif Malraux a de quoi séduire. Le dispositif, qui vise la protection et la mise en valeur du patrimoine immobilier français, constitue une solution privilégiée pour qui veut faire drastiquement baisser son impôt…

L’investissement en Malraux n’est cependant pas à la portée du tout contribuable. D’une part, il est question d’acheter des immeubles anciens, protégés et situés en secteur sauvegardé ou en zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager (ZPPAUP). Autant dire qu’il s’agit d’un investissement immobilier plus lourd qu’un simple investissement locatif. D’autre part, la rénovation du bien acquis est obligatoire pour pouvoir bénéficier du dispositif fiscal. Et là encore, la rénovation n’est pas à la portée de toutes les bourses.

C’est sans doute en raison de l’investissement conséquent demandé aux contribuables intéressés que le Malraux est aussi « généreux ». En effet, même en période de restriction budgétaire, cette niche fiscale n’est pas plafonnée et permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de l’ordre de 22% (en ZPPAUP) ou 30% (en secteur sauvegardé) du montant de l’investissement, dans une limite de 100.000 euros par an pendant quatre ans. Autrement dit, un investissement Malraux bien mené permettra de bénéficier de 30.000 euros de réduction d’impôt par an pendant quatre ans…

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel