Vos questions sur le LMP

LMP : les biens loués sont-ils exonérés d’ISF ?

Si vous cherchez à vous engager dans l’investissement locatif et que vous ne voulez pas alourdir votre impôt de solidarité sur la fortune (ISF), alors l’investissement en loueur en meublé professionnel (LMP) devrait répondre à vos attentes. Il s’agit, après tout, du seul régime qui vous permet d’exclure les biens loués de l’assiette de l’impôt.

Explications : tout bien loué est, théoriquement, intégré au calcul de votre impôt sur le patrimoine. Ainsi, si vous louez un ou plusieurs biens immobiliers sous le régime de loueur en meublé non professionnel, ces derniers sont compris dans l’assiette de votre ISF. Quelle différence avec le LMP ? Le caractère « professionnel » de la location.

En effet, les biens professionnels, c’est-à-dire indispensables à l’exercice d’une profession, fut-elle de nature industrielle, commerciale, agricole, artisanale ou libérale, sont exclus de l’assiette de l’ISF. Conséquence pour le loueur en meublé disposant d’un statut professionnel : les biens loués ne sont pas compris dans le calcul de l’impôt et ne viennent pas alourdir la facture de l’ISF. Une différence qui se chiffre en milliers d’euros économisés au moment de signer un chèque pour le fisc…

Pappelons les conditions qui s’imposent pour obtenir le statut LMP : la location de biens immobiliers doit constituer au minimum 50% des revenus du foyer fiscal. De même, le loueur doit retirer au moins 23.000 euros de revenus annuels de cette activité pour prétendre à l’obtention du statut. Enfin, vous devez être inscrit au registre du commerce et des sociétés

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel