Vos questions sur le LMP

LMP : Investir pour échapper à l’ISF, est-ce une bonne idée ?

Cela n’aura échappé à personne, l’année 2012 a été marquée par une hausse de la pression fiscale à tous les étages… et ce n’est sans doute pas fini. Il est donc opportun de s'intéresser aux investissements immobiliers qui ouvrent droit à une réduction d’impôt. Néanmoins, la réduction d’impôt n'est pas le seul critère à prendre en compte.

En effet, parmi les avantages du Loueur en meublé professionnel (LMP), l’investisseur n’est plus soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) à partir du moment où les rentrées locatives de son investissement pèsent plus de 50% de ses revenus professionnels (hors pensions).

Autant dire que pour un contribuable approchant de la retraite et fortement imposé, notamment sur son patrimoine accumulé tout au long de sa vie, un investissement en LMP est plus qu’intéressant. En effet, une fois à la retraite, les revenus locatifs ont de fortes chances de représenter plus de 50% de ses revenus, ce qui signifie qu’il échappera donc effectivement à l’ISF.

Attention cependant, l’investissement en LMP demande un certain niveau de capacité financière et d’investissement, puisqu’il faut générer au moins 23.000 euros de revenus locatifs par an pour bénéficier de ce statut. Le LMP reste donc réservé aux contribuables disposant de ressources financières conséquentes et fortement imposés, afin de maximiser les avantages offerts par le statut.

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel