Vos questions sur le LMP

LMP : comment équiper un logement destiné à la location meublée ?

Logement en location meublee (LMP)La location meublée n’est pas définie juridiquement, ni par le code civil, ni par le code de la construction et de l’habitation. Pas question pour autant de prendre l’équipement du logement à la légère, surtout pour les loueurs en meublé professionnels. Deux raisons à cela. La première, logique, est d’éviter la requalification du bien en location vide. La seconde est tout aussi évidente : il s’agit d’assurer à sa location une certaine attractivité pour obtenir la rentabilité souhaitée de l’investissement.

En l’absence de règles claires, les juges ont esquissé une jurisprudence permettant d’en savoir un peu plus. Ainsi, une location meublée est considérée comme telle lorsque bailleur et locataire sont d’accord sur cette appellation à la signature du bail. Mais cela ne suffit pas. Dans la plupart des cas soumis à la justice, c’est l’inventaire annexé au bail qui permet aux magistrats de déterminer le caractère meublé de la location.

Le locataire doit pouvoir vivre « normalement avec ses seuls effets personnels » selon un arrêt de la Cour de la cassation énoncé le 18 juillet 2000. Ainsi, chaque pièce, sans exceptions, doit être pourvue des meubles et objets nécessaires à la vie quotidienne, comme la vaisselle ou les ustensiles de cuisine par exemple.

Au-delà des nécessités légales, la qualité de l’ameublement fait une grosse différence aux yeux du locataire. C’est aussi une manière de fidéliser la clientèle et de la convaincre de rester et plus tard de revenir. Le plus important étant d’adapter sa location meublée au quartier dans lequel elle est située et à la clientèle recherchée.

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel