Vos questions sur la défiscalisation

5 questions sur les scpi

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Il existe deux grandes familles de société civile de placement immobilier (SCPI) : les SCPI « classiques », qui investissent surtout en immobilier tertiaire (locaux d’entreprise, commerces, bureau, etc.) et les SCPI « fiscales » qui ne détiennent que des logements neufs ou restructurés.

Une SCPI est un véhicule financier qui permet d’investir dans l’immobilier d’entreprise grâce à un gestionnaire qui a acheté des bureaux, des murs de commerces, etc. et les a regroupé dans un même fonds. Les épargnants peuvent acheter des parts en passant par leur conseiller financier habituel (banquier, assureur, etc.). Le montant du ticket d’entrée varie de quelques milliers à une centaine de milliers d’euros.

Quels avantages ?

La SCPI permet d’accéder au marché de l’immobilier tertiaire, un secteur relativement fermé aux particuliers du fait des coûts d’entrée élevés. L’investisseur ne s’occupe de rien, le gestionnaire se charge lui-même de mener les travaux à réaliser, de la relation avec les locataires, etc. Enfin, le risque est mutualisé que le gestionnaire diversifie ses actifs par typologie et par zone géographique.

Quel rendement ?

Durant les 25 dernières années, le rendement locatif n’est jamais descendu en dessous de 5%. Pour 2013, les experts tablent sur une rentabilité moyenne de 5,27% (le même que celui enregistré en 2012 selon l’association française des sociétés de placement immobilier, ASPIM).

Est-ce risqué ?

Le capital investi n’est pas garanti. La valeur du placement évolue avec le temps, et les revenus locatifs peuvent diminuer.

Puis-je revendre mes parts ?

Bien sûr, mais sachez qu’un investissement en SCPI est un investissement de long terme. En 2011, le taux de rotation était de 2,5% selon l’ASPIM.

Vous n'avez pas trouvé les réponses que vous vous posiez ?


Adressez-nous votre questions par mail :

un professionnel du patrimoine vous répondra gratuitement.

 


Posez votre question à un professionnel